Etre radioamateur sur Internet

Être radioamateur sur Internet

HamSphere est un service Internet par abonnement qui simule une communication RadioAmateur en utilisant les connexions VoIP sur Internet

C'est quoi ?

Hamsphere

Ce simulateur permet aux RadioAmateurs titulaires d'une licence et aux ONL de communiquer de façon réaliste, l'un avec l'autre en utilisant une simulation de l'ionosphère .
Il a été conçu par Kelly Lindman 5B4AIT.
En général, il est semblable à d'autres applications VoIP par exemple comme Skype, mais avec l'ajout de caractéristiques uniques telles que la sélection de canal par tuning, la modulation, les effets sonores et la simulation de la propagation en HF.

Depuis le temps que l’on nous en parle, j’ai souhaité en savoir plus :

Les puristes diront encore : « c'est du n’importe quoi  ! »
Mais avant de parler, il faut se renseigner ! Déjà, il faut savoir qu'un certain nombre de radioamateurs pratiquent cette activité de « radio par internet» alors pourquoi ?

► Un nouveau mode ? Non :

  • Mais la possibilité de « pratiquer la radio et de la découvrir » pour un ONL, OUI
  • Sans contrainte de matériel et d'antennes prohibitives par leurs prix, OUI
  • Sinon, tout ressemble à de la « radio », OUI
  • Il y a une énorme possibilité de choix à l’intérieur du programme, OUI
  • C’est une forme de découverte pour des débutants ? OUI
  • C’est une façon d’apprendre le trafic et les sujets de discussions, OUI
  • Appréhender et approfondir des sujets, les transceiver, les antennes, la propagation …OUI et encore OUI

Le site pour découvrir, expérimenter, obtenir les infos et le logiciel est ici : http://www.hamsphere.com/

► Qui utilise ce mode… Disons virtuel ?

Au moment de cet article, voici ce que l’on pouvait entendre :

UTC CALL FREQUENCY QRZ
09:25 EK6VA 50150 ARMÉNIE
09:25 RA9CUH 7070 FÉDÉRATION DE RUSSIE
09:25 57HS727 50120 INDE
09:24 27HS104 50190 ISLANDE
09:24 RA4PB 50150 FÉDÉRATION DE RUSSIE
09:24 26HS6494 50190 Royaume-Uni
09:24 M6ZVD 10131 Royaume-Uni
09:24 26HS9029 10131 Royaume-Uni
09:24 RA9CHL 50170 FÉDÉRATION DE RUSSIE
09:20 YC4PW 7055 INDONÉSIE
09:14 21HS466 50180 SUÈDE
09:13 301HS132 50150 ARMÉNIE
09:10 JK1GNJ 50180 JAPON
09:09 IT9TTN 7080  ITALIE
08:54 50HS4785 7060 FÉDÉRATION DE RUSSIE

► Voir et entendre HamSphere en action ?

Oui c’est possible, en effet sur le site une démonstration permet de se faire une idée.
J’ai suivi quelques QSO et j'ai constaté qu'il n’y a pas de différence avec ce que j’entends réellement sur l'air.

Hs4

Et alors ???

Je pense que c’est un formidable moyen pour beaucoup, que ce soit simplement pour l’aspect financier, de « se faire la main », tout en apprenant notre hobby.

Donc c’est un moyen de découvrir ce monde encore inconnu pour certains !

Je pense que c’est une activité radioamateur ou amateur radio, comme une autre, c’est de l’Internet me direz vous, oui et alors ? Il fut un temps où dans le milieu radioamateur, on disait et je l’ai souvent entendu à une époque pas si lointaine  :

                                       « Ce n’est pas de la radio (dans un style snob et hautain ) c’est de la VHF … »

En résumé, c’est dans l’air du temps, à l’époque d’Internet, alors oui ! et pourquoi pas ?

À méditer avec d'autres interconnections du genre écholink …

Voici un extrait du site : http://on4ms.webou.net/echolink.htm

Echolink est un logiciel conçu par K1RFD qui permet aux  radioamateurs de communiquer entre eux via Internet en utilisant la technologie VoIP (voix au-dessus du Protocole Internet).
Le programme permet d’établir à l’échelle mondiale des liaisons radio entre les stations.
Avec l'ADSL : il offre la possibilité à un OM de participer à un QSO qu’il soit hors de portée ou qu’il ne possède pas d’équipement radio suffisamment puissant.
Sans l'ADSL : il pourrait faire des QSO lointains avec une radio (et DTMF) à condition d’être près d’un relais Echolink.

Echolink permet trois configurations :

  • Un utilisateur simple une communication entre utilisateurs d'Internet.
  • Sysop Link  «-L» une station qui est commandée et utilisée au travers d’Internet et une radio sur une fréquence d'émission et de réception identique.
  • Sysop Relais «-R» une station qui est commandée et utilisée au travers d’Internet et une radio relai donc sur des fréquences d'émission et de réception différente.

Nous ne sommes pas si loin du programme HamSphere !

La parole maintenant au spécialiste du genre pour nous en dire un peu plus :

Voici les premières impressions du nouveau HamSphere 4.0. par Franck FØDUW

Théoriquement, on ne présente plus HamSphere qui déjà depuis de nombreuses années s'est développé et rencontre un succès incontestable puisque actuellement le site revendique un nombre d’abonnés de 7994 ; d'utilisateurs Dx de 8439 ainsi que de 819450 cartes QSL envoyées pour 242 pays actifs.
Mais un petit rappel de rigueur malgré tout !

HamSphere est une simulation, un émetteur et un récepteur radioamateur virtuel.

« En plus de faire de nouveaux amis au cours de ces contacts vocaux à travers le monde votre logiciel fournit non seulement le divertissement, mais est aussi un outil pédagogique pour les radioamateurs qui étudient pour obtenir leur licence de radio-amateur.»

Maxresdefault


« Une fois installé, vous serez en mesure de communiquer avec des milliers d'opérateurs radio amateur dans plus de 200 pays à travers le monde. Vous pouvez même utiliser HamSphere sans licence radioamateur en utilisant un signe d'appel spécial HamSphere.
Lorsque l'on est géographiquement dans une zone urbaine infestée de pollutions hertziennes et dans l'impossibilité de poser des antennes ou de pouvoir trafiquer, HamSphere est une solution permettant de simuler de manière très réaliste du trafic radio avec de vrais correspondants.»
C'est que souligne notre ami Franck, véritable ambassadeur de ce mode de communications et impliqué depuis de nombreuses années dans le monde de la radio, du fait de ses engagements vis à vis de l'utilisation d' HamSphere même s’il se fait souvent «railler» par des licenciés de tous poils.
La Radio amateur par ondes courtes a été pratiquée depuis le milieu des années '20 partout dans le monde. L'opérateur radio a généralement besoin de beaucoup d'espace pour ses antennes pour pouvoir communiquer correctement.
Cependant, avec l'augmentation des interférences et les restrictions d'autorisation d'antenne, de nombreux opérateurs de radio amateur ont perdus leur capacité à transmettre sur la bande des ondes courtes.
Aujourd'hui, nos bandes sont polluées par des interférences des nouvelles technologies comme le haut débit et l'électronique. Il est presque impossible de profiter de notre passion.

HamSphere 4.0

Pourquoi le diriez vous faire du radio-amateurisme ou de la CB DX virtuelles ? Et bien tout le monde n'a pas la chance d'avoir une antenne, ou comme beaucoup, du QRM citadin qui passent plus fort que les petites stations DX.
HamSphere 4.0 est ouvert depuis le 15 août 2014. Contrairement à HamSphere 3, la version 4.0 simule grâce à des Algorithmes plus importants, une véritable propagation sur les bandes radioamateurs entre 1,8 et 28 Mhz. HamSphere 4.0 se base maintenant sur VOACAP pour faire ses 100 000 simulations de propagation.

Pour accéder à HamSphere 4 rendez-vous sur le site http://www.hamsphere.com/

Il faut être membre ( 30 € par an ) ensuite si vous choisissez la version 4, les différences par rapport à la version de base sont les suivantes : Vous avez plusieurs choix d'émetteurs et d'antennes. et vous avez aussi un cluster et les spots.

En ce qui concerne le TX vous pouvez rester avec celui d'origine mais des options payantes vous permettent d'avoir un rotor, un wattmètre, un sélecteur d'antenne et plein de gadgets.
Hs3
Pour les antennes vous commencez avec une IDC qui correspond à un quart d'onde vertical. Beaucoup achètent une G5RV qui ne coûte que 5 euros et un sélecteur d'antennes à 5 euros et font de meilleures liaisons surtout sur 40 et 80 mètres.

Pour les plus fortunés, il existe des YAGI et des Quads où il faut ajouter un rotor. La différence entre une IDC et une Quad 6 éléments sur 20 mètres ou une YAGI 8 éléments est surprenante, mais c'est normal HI...

Beaucoup arrivent à faire du DX virtuel avec des IDC, de la patience et une bonne propagation. Il y a une centaines d'antennes disponibles dans le magasin.

Une grande différence avec HamSphere 3 c'est le cluster. La version 4 a plus de possibilité d'envoyer des messages à ses potes, de se signaler, etc. Elle ressemble beaucoup plus au vrai radio-amateurisme avec les clusters où les gens " spotent " les stations qu'ils entendent.
Il est donc possible de spoter une station avec qui on est en QSO ou qu'on a simplement entendu. Par contre si personne ne vous spote il faudra que les chasseurs de DX guettent les signaux surtout sur le bande scope du TX de HamSphere 4.
Il est beaucoup plus dur de savoir qui est actif en temps réel. Une autre difficulté par rapport au 3 c'est pour envoyer des cartes QSL car il faut le faire manuellement.
Une particularité de HS 4, c'est le DXMON ( DX monitor ), cette fonction vous permet de savoir s’il y a de la propagation sur une bande. Exemple : vous allez sur 10 mètres et appuyer sur le PTT ( micro ) si le DXMON vous indique SAS S7 c'est qu'il y a une bonne propagation sur l’Afrique car vous êtes reçu avec un signal de 7.
Cela permet de ne pas s'égosiller dans le micro alors qu'il n'y a aucune propag...
Mais, il peut y avoir une bonne propagation sur l’Afrique sur 28 Mhz mais pas de stations actives depuis ce QTH, comme dans la réalité.
Il y a également des balises en CW qui peuvent vous indiquer s’il y a une ouverture de propagation avec différents QTH dans le monde.

Hamsphere3
Carte QSL «Star Trek» par KD0PNP du site http://kd0pnp.hamsphere.net/

Ce n'est que le début  à la fin septembre 2014, il n'y a que 500 membres actifs dans moins de 100 pays .
Il faut espérer qu'il y aura de plus en plus d'amateurs et que les concours ( contests ) vont faire vivre certaines bandes comme le 160 mètres trop délaissée..
Aussi pour le moment pas de diplôme pour avoir confirmé un pays sur chaque bandes donc cela enlève de l’intérêt à faire des QSO avec des pays déjà contactés sur une bande.

Si la version 3 était relativement assez simple avec la 4, il faut vraiment jouer avec la propagation, les piles UP et avoir beaucoup de patience.
Voila j’espère vous avoir fait découvrir ce nouveau programme de radio-amateurisme virtuel ( qui n'est pas réservé qu'aux radioamateurs car même sans indicatif vous pouvez participer en HS ( hotel sierra ) les initiales de ham Sphere.

Le Blog de Frank : http://hamspheref0duw.blogspot.fr/

Article écrit par Frank, F0DUW et Dan, F5DBT

 

Cet article est la propriété du site ON5VL ©

dx-utilisateurs antenne informatique swl Fr radioamateurs

4 votes. Moyenne 3.25 sur 5.