Un nouveau CEO à l'IBPT

Un nouveau CEO à l'IBPT

Il y a du changement à l'IBPT, ce 23 décembre veille de NOËL

M vanbellinghen   C'est Michel Van Bellinghen qui présidera l'IBPT au cours des six prochaines années.

L'homme a déjà écrit toute une histoire chez le régulateur. Il y a en effet travaillé de 1997 à 1999 et entre 2003 et 2009 en tant que conseiller, ainsi que brièvement en 2013 en tant que membre du conseil d'administration. Ces dernières années, il y était senior project manager.

Il est l'auteur du livre « Droit des communications électroniques » et « le cadre réglementaire relatif à la société de l'information » une revue du droit des industries de réseau.

Le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécom et de la Poste Alexander Decroo a déclaré à ce propos dans un communiqué :

« Je souhaite aux nouveaux membres du conseil d'administration et au nouveau président de l'IBPT beaucoup de succès.
IBPT joue un rôle crucial dans notre marché postal et des télécommunications. En tant que régulateur indépendant, il devrait promouvoir entre autres, la concurrence sur le marché belge des télécommunications, encourager l'investissement et protéger les intérêts des utilisateurs. C'est et reste un défi majeur dans un marché qui évolue rapidement, grâce à la révolution numérique ».

C'est certainement la fin d'une saga au sommet du régulateur des télécoms.

En effet en 2009, Luc Hindryckx (président) et Charles Cuvelliez (membre francophone) avaient été nommés au terme d’une procédure difficile.
Au sein de l’IBPT, les rôles avait déjà été redistribués, en 2013, le Conseil d’État avait décidé en janvier de casser les nominations de Luc Hindrycks et Charles Cuveliez. Le Conseil avait estimé qu'un vice de procédure avait entaché le processus de sélection préalable à leur élection en 2009. Ils conservèrent donc leurs fonctions jusqu’à leur remplacement fin juillet 2013, le gouvernement trouve alors un accord à propos des nominations à la tête du contrôleur télécoms, l'IBPT. Jack Hamande en deviendra le président et sera accompagné de Charles Cuvelliez et Luc Vanfleteren.

Luc Hindryckx, président de l'IBPT, devient alors le nouveau directeur exécutif d'ECTA. Cet organisation est un groupe de lobbying qui défend les intérêts des acteurs télécoms européens.

Aujourd'hui le 23 décembre, l'actuel président, Jack Hamande, qui était candidat à sa propre succession, est remplacé par Michel Van Bellinghen. Il continuera finalement à siéger comme membre ordinaire au sein du Conseil de l'IBPT.

Source :

http://datanews.levif.be/ict/

https://www.computable.be/artikel/nieuws/baanvak/5910131/5659467/michel-van-bellinghen-is-nieuwe-voorzitter-bipt.html

Cet article a été rédigé par Albert Müller - ON5AM

 

Cet article est la propriété du site ON5VL ©

ipbt ceo Van Bellinghen Jack Hamande De croo

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.