B-Ears en Brabant Wallon (suite)

Le mardi 25 novembre 2014 ont été placées deux antennes radioamateur Procom sur le pylône de la caserne des pompiers de Wavre...

B ears

 

Le mardi 25 novembre 2014 ont été placées deux antennes radioamateur Procom sur le pylône de la caserne des pompiers de Wavre, où sera installé le CTR (Centre deTransmission Radioamateur) en cas de calamité ou de panne électrique de grande ampleur touchant le territoire du Brabant wallon.

Etaient présents: Pierre Cornelis (ON7PC), expert en réseaux de secours auprès du Centre de Crise du Brabant wallon, et Philippe Vanhoute (ON5PV), tous deux membres de l'UBA; le commandant des pompiers de Wavre, Philippe Vos de Wael, son officier chargé des télécoms, Yves Storder, et deux alpinistes pompiers membres du GRIMP(Groupement d'Intervention en Milieu Périlleux) pour le service d'incendie.

En fin d'installation, l'équipe a été rejointe par le Gouverneur de province a.i. Christophe Baes, descendu sur le terrain pour remercier les intervenants et marquer son soutien à ce projet pilote.

Il était accompagné par son proche collaborateur Marc Lerchs (ON3IBZ), agent fédéral du SPF Intérieur, Directeur de l'information, chargé de planification d'urgence et de gestion de crise, et par son chef de Cabinet, Frédéric Leroi.

Sur base des tests en cours, d'autres antennes seront peut-être ajoutées au besoin dans les prochaines semaines sur certains d'autres sites (Protection civile, Services Incendie, hôpitaux), au cas où la couverture radio doit être renforcée.

Mais les premières estimations permettent de tabler sur une efficience confortable du dispositif.

Cette expérience a pour objectif de faciliter à l'avenir les communications entre les postes. où se trouvent des départs d'ambulances, de pompiers ou de SMUR, au cas où une calamité venait à impacter les réseaux téléphoniques classiques (filaires et/ou gsm, notamment).

Elle s'inscrit dans le cadre de la législation belge, qui prévoit l'assistance des radioamateurs aux services de secours (Arrêté ministériel du 9 janvier 2001, Art. 24), et découle de la mise en œuvre de la convention signée en avril 2014 entre l'UBA et la Direction de la Sécurité Civile à cet effet, qui assimile les radioamateurs agréés aux volontaires de la Protection Civile, que l'on peut activer via la Discipline 4 (logistique).

En cas de délestage électrique , ce réseau de secours permettra d'assurer les communications secondaires entre ces postes de secours, de manière à réserver le réseau Astrid (électriquement autonome) aux communications les plus urgentes. Outres les casernes de pompiers, les hôpitaux, les postes d'ambulances (ACS, Croix Rouge, Marbaix, Jodoigne...), d'autres sites seront également reliés, comme le dispatching 101 de la police (CIC BRW), les centres de secours 100/112 de Mons et de Bruxelles, Ores, le Centre de crise fédéral du ministère de l'Intérieur le Centre Régional de Crise wallon (CRC-W) et le Centre de crise provincial du Gouverneur du Brabant wallon.

La procédure pour appeler les secours en cas de délestage électrique (au cas où les réseaux téléphoniques sont impacté) est, par ailleurs, décrite sur le site ICI

 

Informations du RAF billet 51 que vous pouvez retrouver ici Raf 51raf-51.pdf (11.28 Mo)

B-Ears

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !